28 juillet 2022

Pause estivale

J'avais bien tenu mes "writer's week" depuis le début de l'année... mais il faut avouer que l'été, c'est plus compliqué !

Alors, je mets le blog en pause et je ferais un point en août (ou en septembre quand mes enfants seront retournés à l'école !!!).

Bel été !



11 juillet 2022

[Writer's Week] du 4 au 10 juillet 2022

 

Sur quoi j'ai travaillé cette semaine ?

J'avance toujours sur le projet de série animée pour SpaceLeague. J'ai commencé la scénarisation du premier épisode. J'ai la sensation d'être très en retard (mon plan était d'avoir tout terminé mi-juin) mais tant pis, je fais ce que je peux !!!

À mes heures perdues, j'ai terminé le puzzle de la Cité du Savoir : ça m'a bien aidé à réaliser que le roman allait sortir (et, accessoirement, que j'avais plus plus de plaisir à l'écrire qu'à chercher un parasol beige sur fond blanc).

Et j'ai reçu mon exemplaire de Vendredi dans la peau de ma prof !!! (voir ma story à la une sur insta).

Le livre de la semaine

 

La Chronique des Bridgerton, T7 Hyacinthe, Julia Quinn

Résumé :

Les jeunes gens ne se bousculent pas pour demander la main de Hyacinthe, la cadette des Bridgerton, trop fine mouche, trop sincère. Certes, mieux vaut être seule que mal accompagnée, il n'empêche qu'elle commence à se demander si elle ne va pas finir vieille fille. Et ce n'est pas la rencontre avec Gareth Saint-Clair, aristocrate à la réputation sulfureuse, qui risque d'y changer quoi que ce soit. Encore que... La découverte d'un journal intime en italien qu'elle se propose de lui traduire pourrait bien jouer un rôle inattendu.

Mon avis :

Le seul défaut de cette série de romans, c'est la ressemblance des scènes de fesses (même timing, même vocabulaire, mêmes réactions...). Vraiment. Mais à part ça, je me régale. On pourrait penser que ce n'est pas facile de se renouveler dans les intrigues, mais cette fois-ci, la question des origines du love-interest, et ce journal intime à traduire, sont vraiment très sympa, presque comme une petite enquête, et ça rafraîchit bien !

J'ai hâte de voir ce que ça va donner dans la série !


Pas de film cette semaine, et pour la série, c'est toujours Umbrella Academy !


4 juillet 2022

[Writer's Week] du 27 juin au 3 juillet 2022

 

Sur quoi j'ai travaillé cette semaine ?

Grosse semaine de reprise après un mois de juin en pointillé... j'ai beaucoup travaillé sur la partie scénario de mon activité : des finitions pour Ascenseur pour le futur, et surtout, une relecture annotée de SpaceLeague pour décomposer la série, les épisodes, etc, pour le dossier (en vue de scénariser un épisode complet avant envoi aux producteurs).

Côté, romans, deux bonnes nouvelles pour "Devine de quand je t'appelle ?" avec des sélections de prix pour l'année scolaire à venir : le prix Sésame, et le prix Libre2Lire !



Et puis, une autre (très) bonne nouvelle : l'acceptation de La Cité du Savoir pour publication !

Je vous en dis plus prochainement (nom de l'éditeur, date de sortie...) mais pour l'instant, je tente de réaliser (je travaille sur ce projet depuis septembre 2018, alors il me faut un peu de temps pour me convaincre que, si si, ce roman va exister).

En attendant, je sors (enfin) le puzzle qui me fait penser au roman !

La série de la semaine

Umbrella Academy, de Steve Blackman

Pitch :

En 1989, le même jour, quarante-trois bébés sont inexplicablement nés de femmes qui n'étaient pas enceintes et que rien ne relie. Sir Reginald Hargreeves, un industriel milliardaire, adopte sept de ces enfants et crée The Umbrella Academy pour les préparer à sauver le monde. Mais tout ne se déroule pas comme prévu. Les enfants devenus adolescents, la famille se désagrège et l'équipe est dispersée. Les six membres toujours en vie, désormais trentenaires, se retrouvent à l'occasion de la mort de Hargreeves. Luther, Diego, Allison, Klaus, Vanya et Numéro Cinq travaillent ensemble pour résoudre le mystère qui entoure la mort de leur père. La famille désunie se sépare cependant de nouveau, incapable de gérer des personnalités et des pouvoirs trop différents, sans même parler de l'apocalypse qui menace...

Mon avis :

Je revisionne les saisons 1 et 2 avant de passer à la 3 (qui vient de sortir), et je me régale à nouveau, peut-être même encore plus qu'au premier visionnage ! Je les aime tous. J'ai hâte de découvrir la nouvelle saison !

Le film de la semaine


Buzz L'éclair, de Angus MacLane

Résumé :

La véritable histoire du légendaire Ranger de l’espace qui, depuis, a inspiré le jouet que nous connaissons tous. Après s’être échoué avec sa commandante et son équipage sur une planète hostile située à 4,2 millions d’années-lumière de la Terre, Buzz l’Eclair tente de ramener tout ce petit monde sain et sauf à la maison. Pour cela, il peut compter sur le soutien d’un groupe de jeunes recrues ambitieuses et sur son adorable chat robot, Sox. Mais l’arrivée du terrible Zurg et de son armée de robots impitoyables ne va pas leur faciliter la tâche, d’autant que ce dernier a un plan bien précis en tête… 

Mon avis :

C'est un film qui a des défauts (genre, le principe de "rentrer à la maison" de base pour un vaisseau de 1200 personnes en hyper sommeil qui sont visiblement partis en mission d'exploration/de colonisation = bof). J'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de Mac Guffin (vous savez, l'objet qu'il faut aller à tout prix chercher pour continuer l'histoire).

Mais si on met tout ça de côté, on passe un bon moment. C'est épique. On a beau savoir que c'est un film, avec des personnages fictifs, on s'inquiète pour eux, on rit avec eux, on verse une petite larme aussi... les évolutions des personnages fonctionnent, et toutes les références aux Toy's Story sont savoureuses.

J'aurais aimé une scène post-générique sur la raison de la non-commercialisation du chat Sox en produit dérivé du film (à mon avis, il y avait de quoi faire !!!). Mais l'ensemble fait le job, et plutôt bien !

 

Pas de livre cette semaine, et j'ai fait de super gâteaux au chocolat archi moelleux, mais pas de photo pour vous faire baver !!!


27 juin 2022

[Writer's Week] du 20 au 26 juin 2022

 

Sur quoi j'ai travaillé cette semaine ?

Sur mon scénario d'Ascenseur pour le futur, essentiellement, mais j'avoue que c'était également la semaine de mon spectacle de danse, gros projet de l'année, qui est passé en priorité cette semaine.

Ah, si, j'ai quand même fait une "rencontre scolaire", mais je mets des guillemets parce que c'était dans la classe de ma fille, en CM2 : j'y allais plus en tant que parent d'élève qui vient parler de son métier, qu'en tant qu'autrice pour des élèves qui ont lu un de mes romans... mais les questions étaient quand même assez proches !

Sans grande surprise, pas de film, ni de série, ni de livre cette semaine : j'étais 100% en répétitions les soirs, et une partie de la journée !

Mais ça valait le coup !

 

Quelques photos dans mon rôle de Chapelier Fou pour ce spectacle inspiré de l'Alice au pays des merveilles de Tim Burton !






20 juin 2022

[Writer's Week] du 13 juin au 19 juin 2022

 

Sur quoi j'ai travaillé cette semaine ?

Rien !

Rattrapée par le covid, j'ai passé la semaine isolée, à me reposer (et certainement pas en état de travailler).

J'ai même dû annuler mon déplacement à Annecy pour le festival du film d'animation (et j'en suis très triste).

La bonne nouvelle, c'est que je suis guérie, et prête pour de nouvelles aventures !

La série de la semaine


Derry Girls, de Lisa McGee

Pitch :

Dans l'Irlande des années 1990, les exploits d'une ado de 16 ans, ses amies et sa famille dans une petite ville sous la répression anglaise. 

Mon avis :

J'avais entendu parler de cette série par Estelle Faye (ce qui donne déjà un point positif) et j'étais curieuse de voir Nicola Coughlan (l'actrice qui joue Pénélope dans Bridgerton) dans un rôle différent... 

J'ai bindgwatché les deux saisons disponibles (je crois qu'une saison 3 est en préparation) pendant ma convalescence.

Il m'a manqué le côté "feuilletonnant", c'est à dire qu'à part quelques touches, il y a très peu d'évolution d'un épisode à l'autre, c'est plutôt des tranches de vie, mais ça fonctionne. J'aime beaucoup comme le fait d'avoir l'actualité en fond est un ressort comique (les filles marchent dans la rue en se parlant, et, en arrière plan, des types désamorcent des bombes...).

Mention spéciale pour la relation entre le père et le grand-père !

On ne rit pas aux éclats, mais c'est chouette dans la lose !

 

Le livre de la semaine


Porcelâme, T1 La voie du Kirin, de Célia Flaux

Résumé :

Le Dragon, le Tigre, le Kirin, la Tortue, le Phénix.
Cinq clans composant un empire.
Une matière magique qui exprime l'état d'âme des êtres et des clans : la porcelâme.
Un seigneur ambitieux prêt à se révolter l'empereur.
Trois adolescents pris dans un conflit qui les dépasse.

Sur la voie du Kirin, Tomoe, Gintaro et Kiyoshi vont devoir puiser au plus profond de leurs âmes pour tracer leur propre chemin au milieu des forces qui les menacent.

Mon avis :

J'ai beaucoup aimé ce roman de Célia Flaux (que je connais très bien depuis CoCyclics !). La caractérisation des personnages, avec les changements de points de vue, fonctionne parfaitement, on s'attache à chacun d'eux et on a envie de découvrir le dénouement de tout ça.

L'aspect "enquête" de ce premier tome fait qu'on mène également notre enquête de notre côté, et c'est top.

L'ouverture sur la suite est parfaite, on a envie de découvrir les prochains tomes !

Pour en savoir plus, écoutez le "De quoi ça parle ?" de Célia !


 

 

J'ai lu aussi


La Chronique des Bridgerton 5 & 6,
Julia Quinn

Résumé :

Depuis que sa meilleure amie, Pénélope Featherington, a convolé en justes noces, Éloïse, la rebelle de la fratrie Bridgerton, s'interroge : les commères n'auraient-elles pas raison de prétendre qu'elle ne trouvera pas de mari ? Oh, elle en a reçu des propositions au fil des ans ! Elle les a toutes refusées, sous prétexte que ses prétendants n'étaient pas... parfaits. Une exigence ridicule, bien sûr. Inquiète à l'idée qu'il ne soit déjà trop tard, Éloïse reçoit à point nommé une invitation de la part de sir Phillip Crane, un veuf avec qui elle entretient une relation épistolaire. La proposition est d'autant plus audacieuse qu'il envisagerait de se remarier... Sans en souffler mot à quiconque, elle décide de se rendre chez cet homme qu'elle n'a jamais rencontré. De son côté, sa sœur Francesca file le parfait amour avec son mari, le comte de Kilmartin, dans leur château en Écosse. Elle n'imagine pas qu'un événement inconcevable va bouleverser le cours de sa vie, pour le pire et pour le meilleur.

Mon avis :

Quel bonheur de retrouver les Bridgerton ! Cette fois-ci, Eloïse et Francesca. Autant, on adore Eloïse dès les premières images de la série, autant on connaît peu Francesca...

Ces deux tomes sont plutôt différents des précédents : pour Eloïse, car la configuration (homme veuf avec déjà des enfants) change la donne au niveau de la façon de se faire la cour, d'autant qu'Eloïse est considérée comme une vieille fille... et pour Francesca (veuve), on n'a plus l’innocence de la vierge ingénue, et pas mal d'élipses temporelles...

C'est agréable de changer un peu de schéma (même si je suis certaine que les baisers et scènes de fesses sont structurellement au même endroit, ça saute presque aux yeux).

J'ai apprécié mes lectures, et je suis très curieuse de savoir comment ils vont rendre ça dans la série (puisque des éléments sont censés se passer plus tard, et que j'ai l'impression qu'ils vont enchaîner un peu tout...). Je parierais bien sur quelques faits pour arriver à retomber sur leurs pieds (spoiler, surlignez pour voir) :

* Marina va mourir dans la prochaine saison

* Franscesca va rencontrer et épouser le compte de Kilmartin (1er mari) de manière à pouvoir le faire mourir en saison 4 ou 5.

On verra si je me trompe ou pas !


13 juin 2022

[Writer's Week] du 6 juin au 12 juin 2021

 

Sur quoi j'ai travaillé cette semaine ?

À part des derniers petits détails pour "Vendredi dans la peau de ma prof", j'ai surtout travaillé sur les dossiers de présentation de deux projets pour des séries animées (SpaceLeague et les Chevaliers de la Raclette).

C'est difficile d'évaluer le temps que ça prend (contrairement à l'écriture d'un chapitre, par exemple), mais j'ai l'impression que les choses avancent bien ! Avec, en ligne de mire, le festival du film d'animation d'Annecy où je dois me rendre en spectatrice active...

 

Le film de la semaine


Coupez, de Michel Hazanavicius

Pitch :

Un tournage de film de zombies dans un bâtiment désaffecté. Entre techniciens blasés et acteurs pas vraiment concernés, seul le réalisateur semble investi de l’énergie nécessaire pour donner vie à un énième film d'horreur à petit budget. L’irruption d’authentiques morts-vivants va perturber le tournage… 

Mon avis :

J'ai pris énormément de plaisir !

Le film est coupé en trois parties : un grand plan séquence du film dans le film (dans le film !), puis la préparation du tournage, puis le film dans le film mais façon making-off avec tout ce qui se passe hors champ... vraiment très sympa !

Je m'attendais à rire aux éclats : ce n'est pas le cas, mais j'ai trouvé tout de même l'ensemble drôle et jubilatoire. J'aurais aimé un TW vomi (parce que c'est quelque chose que je crains), mais c'est mon seul bémol, et j'aurais quand même été le voir.

Un bon moment !

Le livre de la semaine

 

La Chronique des Bridgerton, T3 & 4, Julia Quinn

Résumé :

La saison mondaine commence à peine que les mères ambitieuses et leurs filles sont déjà sur le pied de guerre. Qui attrapera dans ses filets l'un des rejetons de la famille Bridgerton, grande pourvoyeuse de beaux partis ? Une course d'obstacles s'annonce, d'autant que les ragots vont bon train. Ainsi, le fringant Benedict a beau clamer qu'il ne souhaite pas se marier, le bruit court qu'il a croisé le regard d'une éblouissante inconnue lors d'un bal masqué. Et alors, me direz-vous ? Et alors, la belle a disparu à minuit ! Ce qui ne la rend que plus désirable aux yeux du jeune Bridgerton... Et qu'en est-il du charmant Colin, enfin de retour de ses pérégrinations sur le Continent ? Il a beau caracoler en tête de liste des célibataires les plus prisés, s'il est en quête d'une fiancée, il le cache bien. Au grand dam d'une certaine débutante, qui pourrait bien voir là un défi à relever. Mais n'ayez crainte, chers lecteurs, votre dévouée chroniqueuse a plus d'un tour dans son sac lorsqu'il s'agit de donner un coup de pouce au destin. Rubrique mondaine de lady Whistledown.

Mon avis :

J'ai reçu plusieurs tomes de Bridgerton pour la fête des mères, et je suis si excitée à l'idée de découvrir les histoires des autres enfants pas encore adaptées en série que je m'oblige à descendre ma pile à lire entre chaque tome !

Ici, c'était Benedict et Colin... ce qui m'intéressait d'autant plus que les infos sur la saison 3 de la série vont passer directement au tome 4 et pas au 3. J'aime voir les différences entre le livre et l'adaptation. J'aime aussi découvrir de nouveaux personnages ou mieux connaître ceux que j'aime déjà.

Bref, j'ai beaucoup aimé ma lecture ! Les scènes de fesses sont moins problématiques que dans les tomes 1 et 2 au niveau du consentement et de la violence masculine mise en avant comme sexy (non). Ici, il y a plus de douceur et de tendresse (même si les deux romans sont assez similaires de ce point de vue là, avec certaines phrases communes... faudrait presque pas les enchaîner si vite pour les apprécier plus !).

J'ai hâte de lire la suite !

 

J'ai aussi lu :


Ceux qui sauront, Pierre Bordage

Résumé :

"Clara avait un jour demandé à son père pourquoi les gens du peuple n'avaient pas le droit d'aller à l'école. Il en est des humains comme des animaux, avait-il répondu, les uns sont faits pour commander, les autres pour obéir." Et si l'Histoire avait pris un cours différent, à quoi ressemblerait notre société ? L'école obligatoire n'a jamais vu le jour. Elle est réservée à une élite qui détient le savoir. Dès lors, des réseaux clandestins s'organisent pour faire émerger un monde plus juste... Pierre Bordage, le maître de la SF, imagine un autre passé pour interroger le présent.

Mon avis :

Je lis peu d'uchronie, et c'était intéressant pour moi d'essayer... d'autant que j'ai retrouvé Pierre Bordage au salon les Intergalactiques, et que c'était l'occasion d'avoir une petite dédicace au passage !

Sans être un coup de cœur, j'ai aimé ce roman qui mêle de la SF l'air de rien, avec une évolution de notre monde assez figé, après l'échec de la révolution de 1789 et des révoltes suivantes. Il m'a parfois manqué un peu d'émotion pour être en empathie totale avec les personnages, mais l'évolution psychologique de ceux-ci est très bien menée et comble nos attentes de lecteur.


Le gâteau de la semaine

À l'occasion de mes 20 ans de mariage, j'ai pu réunir quelques ami.e.s... c'était donc le moment idéal pour des gâteaux ! Ma passion pour les entremets m'a fait tester deux idées de recette :

Ici, bavaroise vanille, mousse bavaroise au cassis avec des fruits rouges entiers dedans, et un biscuit cuillère dessous (verdict : délicieux !!!).


Ici, une mousse à la poire, un insert crémeux au caramel, et un biscuit joconde, avec des amandées effilées tout autour... (hélas, un peu fade : le caramel aurait pu être plus marqué en goût, et il manquait des morceaux de poire fraîche pour insister sur le goût. Mais on l'a mangé quand même !!!).



6 juin 2022

[Writer's Week] du 30 mai au 5 juin 2022


 Sur quoi j'ai travaillé cette semaine ?

Cette semaine, c'était ma dernière rencontre scolaire de l'année ! À Vizille, avec des 1ere Bac Pro Elec autour de l'Effet Ricochet !

Et jeudi, je suis allée parler sur Radio Canut : Star Wars et la nouvelle série Obi-Wan Kenobi !

Pour écouter le podcast, c'est par ici : https://intergalactiques.net/obiwan-kenobi-le-nouveau-dernier-espoir/?fbclid=IwAR2E7dpYI77y8SGNJOfsM5Tw3TnWlVD2G55jsE8yXSRBCzkNymsnHNg47aE

À part ça, j'ai travaillé du côté des scénarios, pour un projet avec ma sœur, mais surtout sur l'adaptation des Chevaliers de la Raclette en série animée (tout cela est pour l'instant dans une forte envie, et des dossiers pour essayer, rien de concret, hein !).

Ah, et j'ai également participé au projet de Mélanie Guyard/Andoryss sur les projets tentaculaires, pour parler des Fedeylins, de Jivana et de Discrète ! https://andoryss.blogspot.com/2022/06/les-projets-tentaculaires-nadia-coste.html?fbclid=IwAR2FHqgjCkGU6BfnIqRyY8bjSAWfKIPirPBlNEEZ1CNTiEJMbFq89xW7QuI

La série de la semaine


 

How I met your Father, de Isaac Aptaker et Elizabeth Berger (Disney+)

Pitch :

Sophie raconte à son fils l’histoire de sa rencontre avec son père. Un récit qui nous catapulte dans le New York d’aujourd’hui où Sophie et son groupe d'amis très unis - composé de Jesse, Charlie, Ellen, Valentina et Sid - sont en train de découvrir qui ils sont vraiment, ce qu’ils attendent de la vie et comment tomber amoureux à l'ère des applications de rencontres et des options quasi infinies.

Spin-off de "How I Met Your Mother" raconté d'un point de vue féminin, une mère, Sophie, évoquant comment elle a rencontré son époux.

Mon avis :

J'avais plutôt aimé How I met your Mother en son temps (même si, avec le recul, il y a plein de défauts problématiques, notamment sur la culture du viol...) donc j'étais curieuse de voir ce que donnerait ce reboot/remake/spin-off. 

On retrouve les mêmes ingrédients (groupe d'amis, trentenaires, autour de leurs histoires, dans un bar...). J'ai regretté une caractérisation un peu artificielle (là où, par le passé, on avait des saisons de 24 épisodes, aujourd'hui, faut que ça tienne en 10, donc on a moins de temps à prendre pour caractériser les persos). Mais j'ai globalement pris du plaisir au visionnage, donc ça me va.

C'est pas grandiose, mais ça fait le job.


Le livre de la semaine


Au royaume des vivants, Emmanuel Quentin

Résumé :

Dans un futur plus ou moins proche, pour aller d'Hanoï à Rio de Janeiro en quelques minutes à peine, il suffit d'emprunter le réseau mondial des téléporteurs. Simple, pratique, abordable. Désormais, tout le monde peut franchir les océans en traversant une porte. Tout le monde, sauf les personnes du groupe sanguin AB négatif, et ce bien qu'aucune science ne soit capable d'expliquer pourquoi. C'est ainsi. Dominique Serin, enquêteur privé de son état, ne peut pas se téléporter. Pourtant, ça lui serait fort utile pour résoudre ces cas de disparitions qui l'obsèdent depuis des années. Car là encore, la science a échoué à résoudre le mystère de ces disparitions. Vraiment, il se passe des choses étranges au royaume des vivants. 

Mon avis :

J'ai beaucoup aimé !

L'enquête est bien menée, l'ambiance à la fois façon polar des années 50, et SF, fonctionne très bien. Un roman efficace ! 

Le "de quoi ça parle ?" pour entendre Emmanuel Quentin en parler lui-même :

L'autre roman de la semaine


 

L'évangile selon Myriam, Ketty Steward 

Résumé :

À seulement seize ans, Myriam est chargée d'écrire le livre de la Vérité qui manque à sa communauté de survivants de l'apocalypse. Elle n'a plus accès qu'à quelques ouvrages en lambeaux et à des récits oraux conservés tant bien que mal. Qu'à cela ne tienne, elle remplit sa mission.

Puisant à toutes les sources, de la chute de Lucifer aux chaussons de Cendrillon, en passant par Le Lac des cygnes et les pérégrinations d'OEdipe, elle trace des démarcations nouvelles entre le mensonge et la vérité.

L'Évangile selon Myriam propose une relecture drôle et incisive de nos évidences présentes et nous invite à en interroger la construction.

Mon avis :

L'idée est vraiment bonne, et le découpage en nombreux petits chapitres sur chaque mythe rend la lecture fluide et agréable. Il m'a peut-être manqué un liant pour apprécier complètement ce roman à sa juste valeur...

Le "de quoi ça parle ?" de Ketty :