20 septembre 2017

Entre deux salons

J'ai eu un peu de mal à me remettre de Nancy (d'où mon absence sur le blog) ! Peut-être parce que c'était la reprise ? Peut-être à cause des 10 heures de transport (avec une partie bloquée à Paris) ? Peut-être à cause du froid ? En tout cas, le salon en lui-même était super, même s'il m'a laissée sur les rotules !


La place Stanislas, ça ne plaisante pas !

On a bien mangé...


Et j'étais avec ma Wonderfriend Silène Edgar !!!

Mieux vaut une photo floue que pas de photo du tout

Et mon nouveau sac de dédicaces à fait sensation !


C'est vraiment une grosse machine bien rôdée, où j'ai eu le plaisir de raconter mes histoires à qui voulait les entendre, et à faire briller les yeux des (futurs) lecteur (ça, franchement, c'est top !).
Spéciale dédicace à Cyrille qui est venu me dire le dimanche qu'il s'était couché à 4h30 du matin à cause des élémentaires !!!


J'ai retrouvé ou rencontré des collègues du métier... ça fait aussi partie des grands bonheurs sur les salons !


Dans le sens des aiguilles d'une montre, en commençant en bas à gauche : Cassandra O'Donnell, Marie Pavlenko, Marie Caillet, Moi, Timothée de Fombelle, Erik L'Homme, Silène Edgar, Yves Grevet et Manon Fargetton (qui a le copyright de ce selfie de grande tablée !).


Mais du coup, la remise en route dans l'écriture et les corrections à été un peu rude. Là, ça y est, j'ai repris le rythme mais... vendredi, je repars !!!


Direction Les Aventuriales, à Ménétrol (un salon qui monte, qui monte, et que j'aime beaucoup depuis ses débuts !)




N'hésitez pas à venir, c'est vraiment un beau moment d'échange !

7 septembre 2017

C'est la rentrée pour moi aussi !



Premier salon de l'année (scolaire) : Le Livre sur la Place, à Nancy !


J'y serai de vendredi après-midi à dimanche, en bonne compagnie...


Et j'ai acheté des stylos neufs pendant les fournitures scolaires pour mes enfants, donc je suis équipée ! J'ai même un joli nouveau sac pour transporter mes tampons (j'espère juste qu'il est assez grand !). Bref, il faut que je fasse mon "cartable", en plus de ma valise !



Venez nombreux, on pourra papoter !





30 août 2017

Le retour de la vengeance de la campagne

Vous vous souvenez peut-être d'un de mes romans, "La campagne aux trousses", sur lequel j'ai travaillé courant 2013 (voir cet article, par exemple) et qui a finalement été publié en juin 2014 aux éditions Imaginemos.






Pour ceux qui ont suivi, c'était Xavier Décousus qui avait lancé la collection jeunesse. J'avais commencé à travailler avec lui sur le roman, mais... bon, je ne vais pas vous refaire l'histoire, on est malheureusement allés au bout de la publication sans lui.
Quelques mois après son décès, la collection s'est arrêtée et j'ai récupéré mes droits.

À ce moment-là, j'avais déjà envie de retrouver mes personnages (très proches de moi, ma sœur et mes cousines) pour leur faire vivre d'autres aventures en vacances, et j'avais déjà écrit "La Montagne aux trousses" comme une suite indépendante... (j'en parlais début 2015 ici).

Le temps (et les autres bouquins) passant, je ne m'étais pas trop occupée de re-proposer le texte et puis... finalement, ça a bougé !

J'attends le contrat (en cours, donc bientôt) pour l'annoncer officiellement avec le nom de l'éditeur et tout, mais une nouvelle version de "Ma pire semaine de vacances (à la campagne)" va sortir en avril 2018 !

Je suis vraiment ravie que ce texte ait droit à une seconde chance !

Sauf qu'après discussions avec mes éditrices... il est un peu court. Donc me voilà à retravailler cette histoire, pas simplement pour la "faire gonfler" artificiellement ou développer un paragraphe ou deux, mais pour la renforcer ! Et puis, quand je dis "un peu court", il faut carrément doubler le texte, en fait !
J'ai plein de pistes de travail, et j'ai déjà une vision globale de la seconde intrigue que je vais venir imbriquer dans la première (tout à coup, ce n'est plus le même texte... tant mieux, vous pourrez le (re) découvrir avec plaisir).

En un sens, je l'éloigne du côté autobiographique pour ajouter de la fiction. C'est bien aussi.


Bref, voilà à quoi je vais passer mes prochaines semaines.

Histoire de rester encore un peu en vacances au moment de la rentrée scolaire...

24 août 2017

Hop, je fais bouger le blog !

Les amis, comment allez vous ?


Ici, tout va bien. Après trois semaines de vacances en juillet avec déconnection quasi-totale (des années que ça ne m'était pas arrivé, ça fait du bien ! Et non, ma coupure d'internet pendant mon déménagement ne compte pas : c'était stressant et pas des vacances), j'ai repris le clavier pour avancer sur le Projet Patinoire.


Et... tadaaa, j'ai terminé le premier jet hier soir !




Enfin, quand je dis premier jet... j'avais terminé ce week-end, mais je savais qu'il manquait plein de choses, donc j'ai tout relu, annoté, et ajouté les scènes manquantes pour compléter tout ça. Tant que j'y étais, j'ai passé le texte à la moulinette d'Antidote (je ne suis pas une psychopathe des outils de révision, mais j'ai la trouille de laisser trop de fautes avant l'envoi à l'éditeur).


Et hop ! La version est donc partie voguer vers d'autres yeux pour passer à l'étape suivante (valider si on le fait ensemble - ou pas - ce bouquin).


Je me suis décidée pour lui donner un vrai titre : "Sueurs froides à la patinoire" mais il est fort possible qu'il change d'ici la sortie. On verra.


En tout cas, je me suis bien amusée, et j'ai essayé de tenir mes objectifs (moins de morts que dans "Seuls les alligators vous entendront crier", par exemple. Oui, c'est dans le même registre, mais avec une ambiance différente. Forcément, on est à la PATINOIRE !).




hu, hu, devine !


À suivre pour voir si tout va bien et que la publication arrive sur 2018 ! J'avoue que si c'est 2019, ça ne fait rien, car, là encore, si tout va bien, je devrais avoir trois autres sorties sur 2018... j'attends de signer les contrats pour vous en dire plus !



10 juillet 2017

Pause Vacances

Je passe en coup de vent ! Après avoir passé la barre des 100 000 signes sur le projet patinoire, je fais une pause pour les vacances (j'ai 200 000 signes de retard sur mon planning prévisionnel, mais tant pis, je rattraperai en août).

À bientôt tout le monde !

28 juin 2017

Promo sur "Les élémentaires" ! #GrosseOP

Aujourd'hui, et aujourd'hui seulement, les élémentaires sont à 0.99 € en numérique grace à la #GrosseOP de Bragelonne !!!

Foncez !


(Pis, au passage, profitez des promos sur d'autres titres... http://www.grosseop.fr/ ça change tous les jours ! )


27 juin 2017

Projet Patinoire : une histoire qui glace le sang !

Salut les amis ! Comment allez-vous ?

Moi, après avoir terminé une vague de corrections sur Papa de Papier, une autre sur Jivana, et une relecture de Poumon Vert avant envoi à l'un de mes éditeurs, je me suis accordé quelques jours de pause... avant d'attaquer mon "Projet Patinoire" (c'est son titre de travail, ça va changer d'ici la publication).

C'est un nouveau Roman d'Horreur, pour un public un tout petit peu plus âgé que "Seuls les alligators vous entendront crier". Avec le challenge d'avoir beaucoup, beaucoup, beaucoup moins de morts (mais de l'horreur, ça oui, bien sûr).

Je voulais le commencer le 1er juin, mais, finalement, j'ai attaqué dimanche dernier (le 25 juin, donc). Un "retard" qui n'est pas très grave puisque mon contrat n'est pas signé, et que je n'ai encore aucune date de publication... mais, sur le principe, j'aimerais beaucoup avancer avant mes vacances (en juillet) car je n'aime pas "couper" au milieu d'un projet... et les vacances, c'est sacré, donc, forcément, ce sera une grosse pose en famille.

Bref, si je pouvais arriver près de la moitié, ça serait top !

Il est prévu d'atteindre les 300 000 signes, et j'ai actuellement dépassé la barre des 50 000, ce qui est cool.

Je suis contente d'avoir trouvé le ton, la façon d'entrer dans l'histoire. Il y aura forcément des corrections et de la réécriture sur ce que j'écris ces jours-ci, mais c'est normal (vous connaissez des auteurs dont le premier jet est parfait ? Moi pas).

Pour l'instant, je m'amuse bien... et j'ai hâte de basculer dans l'horreur ! C'est pour bientôt !!!

Il y a un peu de ça...

Un peu de ça...
 
Oui, définitivement ça !
Et, hu hu hu, oui, bien sûr !

J'espère que vous vous amuserez en le lisant autant que moi en l'écrivant !