20 novembre 2016

Writer's Week #37





État d'esprit de la semaine



Cette semaine, il y a eu des bonnes nouvelles, et puis, surtout, du boulot autour de "Comment je suis devenue un robot". J'avance bien (même si j'ai l'impression que le roman sera plus gros que prévu... j'espère quand même arriver au bout de l'histoire dans le temps prévu !).

Petite flemme pour commencer les corrections de Poumon Vert, mais qui est terminée : je commence demain (*Goldman inside*).


Ma (vraie) vie cette semaine


Un petit souci de nerf sciatique après ma séance de danse de jeudi m'a fait boitiller, mais c'est passé !


Sinon, j'ai à nouveau enclenché le mode "tornade blanche" pour ranger et faire des cartons (désolée, je vais vous prendre la tête avec ça un moment, mais c'est long). Au programme : tri de jouets (à jeter si cassés, à donner à la famille, à donner tout court...). Je devais préparer un vide grenier / bourse aux jouets, mais il n'y avait plus de place, donc tant pis, ce sera Emmaüs, et pis c'est tout.
En théorie, je devrais aussi faire la même chose pour les vêtements, mais je vais peut-être attendre quelques jours.

Le Pokémon de la semaine


Rien. Non, sérieusement, rien d'intéressant. La nouvelle mise à jour buggue tout le temps sur mon téléphone, au point que j'hésite à arrêter de jouer (je voulais au moins arriver à la moitié des pokémons dans mon pokédex et je ne suis qu'à 103 sur 250).
De toute façon, la semaine prochaine, je prends beaucoup ma voiture et presque pas les transports en commun, donc mes périodes de jeu vont être très limitées.

Ou alors, je continue à jouer au moins jusqu'à ce que j'attrape un Tadmorv, parce que j'en vois souvent la silhouette, mais il ne pope jamais, et ça m'énerve...


Le livre de la semaine


U4, Koridwen, Yves GREVET

Résumé :
"Je m'appelle Koridwen. Je suis la dernière survivante du hameau de Menesguen. J'ai décidé de me rendre à Paris. 541 kilomètres en tracteur, c'est de la folie, mais toute seule ici je suis trop vulnérable. Ma grand-mère m'a toujours dit que j'aurais un destin exceptionnel. C'est le moment de le vérifier."

U4, c'est LA série événement de ces derniers mois, avec 4 romans indépendants qui se répondent. Et si vous suivez ce blog, vous savez sans doute que je suis complètement fan des romans d'Yves Grevet. Il était donc naturel pour moi de commencer par celui-ci !

Je ne me prononce pas sur le contenu (en plus, j'ai à peine commencé le livre - une centaine de pages seulement), mais j'avoue que ce n'est pas forcément le genre d'histoire que j'avais envie de lire en ce moment (moi et ma manie de ne pas lire les 4ème de couv, je n'avais pas trop suivi le pitch de départ post-apo qui m'a fait penser à la BD "Seuls" ou à l'excellent "Le jour où..." de Paul Beorn, même si dans U4, l'absence des adultes est beaucoup plus expliquée). J'hésite d'ailleurs à continuer tout de suite ou à attendre un moment où je serais plus "dans le mood" pour bien accueillir cette histoire...
(En plus, comme je le disais plus haut : peu de transports en commun à venir, donc peu de temps pour lire la semaine prochaine).

Sinon, j'ai également "Yannis" de Florence Hinkel dans ma PAL, qui sera donc le roman de U4 que je lirais après (quand je me remettai dans la série, donc).

Conclusion


Sans doute pas de pokémon ni de livre de la semaine la semaine prochaine... par contre, des avancées sur les corrections de Poumon Vert, si tout va bien !

Gandalf approves


1 commentaire: