8 décembre 2017

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert, Joël Dicker

Résultat de recherche d'images pour "La vérité sur l'Affaire Harry Quebert, Joël Dicker"

Résumé :
À la fin du mois d’, Nola Kellergan, âgée de 15 ans, disparaît mystérieusement du village d’Aurora, dans le New Hampshire. Une vieille dame, qui a vu un homme poursuivre la jeune fille dans la forêt entourant la ville, se fait tuer quelques minutes plus tard. L'affaire est classée sans suite, vu le peu d’indices et de pistes.

À New York en 2008, Marcus Goldman est un jeune écrivain à qui son premier roman vient de faire connaître le succès. Gloire éphémère toutefois, car son éditeur exige un nouveau livre et le menace d’un terrible procès s’il n’écrit rien dans les délais. Marcus, en mal d’inspiration, va se ressourcer dans le New Hampshire chez son vieil ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, lui aussi auteur d’un best-seller intitulé Les Origines du mal, dont le succès lui a permis de s’installer à Aurora où il avait écrit ce fameux roman. Marcus, toujours atteint du syndrome de la page blanche, doit repartir pour New York sans avoir écrit. Quelques jours plus tard, un coup de téléphone bouleverse sa vie : Quebert vient d’être arrêté par la police ! Sur sa propriété, on a retrouvé, enterré, un squelette qui s’avère être celui de Nola Kellergan, disparue trente-trois ans plus tôt. Qui plus est, on retrouve avec elle le manuscrit du best-seller de Quebert !

Convaincu de l’innocence de son ami, Marcus décide de lui venir en aide en cherchant à comprendre ce qui s’est passé, trente-trois ans plus tôt, dans cette petite ville du New Hampshire, probablement moins tranquille qu’on aurait pu l’imaginer.

Mon avis : 
Il y a quelques années, en mai  2015, j'ai eu l'occasion de présider le jury du Prix du Livre Sans Frontière. Au delà de la sélection et des votes, le groupe d'ados qui avait lancé l'idée voulaient également faire tourner un roman, un livre voyageur, qui serait annoté par les lecteurs avant de passer de mains en mains... ce roman, c'est donc "La vérité sur l'Affaire Harry Quebert", et j'ai gentiment été mise dans la boucle.

Bon, le fléau de la PAL étant ce qu'il est, j'avoue que j'ai repoussé longtemps la lecture de ce pavé de 850 pages, pas du tout imaginaire (ce qui est assez loin de mes lectures habituelles).

Et puis l'autre jour, hop, je me suis lancée... et je l'ai dévoré !

Alors, il y a plein de petits conseils, proverbes ou maximes autour du métier d'écrivain avec lesquelles je ne suis pas d'accord, donc j'ai parfois un peu grincé des dents, mais, si on se concentre sur l'histoire et l'enquête, on se laisse prendre au jeu.
Il y a un petit côté Twin Peaks pas désagréable aussi, où, au lieu de se demander qui est Laura Palmer, on se demande qui est Nola Kellergan... et les raisons de sa mort.
Les pages se tournent toutes seules et, finalement, le poids du bouquin n'est plus un problème car c'est vraiment agréable et prenant.

Je l'ai beaucoup lu dans les transports en commun et dans le train, ce qui n'était pas l'idéal pour annoter, du coup, j'ai refait un passage rapide au crayon pour jouer le jeu sur les passages dont je me souvenais. C'est assez sympa de "discuter" virtuellement avec d'autres lecteurs, un peu comme une lecture commune... mais dissociée dans le temps.

Bref, je vais sans doute faire profiter de ce roman autour de moi avant de l'envoyer voyager vers d'autres lecteurs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire