24 avril 2017

Extrait de "Papa de papier"



Désolée pour le silence sur le blog (je me suis mis une semaine en vacances). J'ai plein de choses à vous dire, mais, déjà, pour me rattraper, un petit cadeau : un extrait de "Papa de Papier" (que je viens de finir de corriger, enfin, l'une des vagues de corrections).

Ayrton pense aux super-héros qu’il aime tant et se demande s’il devrait en dessiner un. Pas sûr que Spiderman soit d’un grand secours… Il imagine son père saucissonné à sa chaise, entouré de toiles d’araignées. Et hurlant mille menaces pour qu’il puisse sortir son aspirateur et son désinfectant.
« Mauvais plan. »
Captain America ? Il serait capable de les protéger, sa mère et lui, avec son bouclier, mais le père d’Ayrton n’est pas stupide : il n’essaierait même pas de le combattre à main nue. Et Ayrton sait bien que des paroles blessantes ne seront pas arrêtées par du métal.
Batman ne viendrait jamais dans un immeuble comme le sien pour sauver un jeune ado et sa mère. Iron Man non plus, sans doute. C’est le problème avec les milliardaires, on ne peut pas compter sur eux pour les situations du quotidien.
Ayrton se laisse tomber à plat dos sur son lit et fixe le plafond.
Non, ce qu’il lui faut, c’est un héros rien que pour lui. Quelqu’un qui s’intéresserait à ses problèmes, qui saurait tenir tête à son père, et qui montrerait ce que c’est, être un vrai papa. Quelqu’un d’aimant, de gentil, et d’attentionné. Un papa qui le prendrait dans ses bras, le complimenterait quand il réussit, et l’encouragerait quand il aurait plus de mal dans la vie. Qui ne le disputerait pas pour trois miettes, qui le laisserait poser ses affaires dans le couloir, et qui ne désinfecterait pas chaque fois qu’il s’assoit quelque part, comme s’il était contagieux.
Son vrai père ne changera pas. Ayrton le sait au fond de lui. Ce n’est même pas la peine d’essayer. Il était déjà un peu maniaque avant, maintenant qu’il est au chômage, c’est devenu maladif. Sa mère ne l’a pas encore compris, ou alors elle ne veut pas l’admettre. Elle dit qu’il lui faut du temps… Ayrton a l’impression qu’au contraire, il faut agir au plus vite avant que ça n’empire et qu’il les enferme tous les deux dans une bulle stérile.
Il se dégourdit les doigts, prêt à dessiner.
« Je vais créer quelqu’un d’autre. Un héros pour moi, et maman. »
Le papa qu’il n’a pas. Même si celui-ci est en papier.




Voilà comme amuse bouche !
Vous avez le cœur de l'histoire dans ce passage... "Papa de Papier", c'est l'histoire d'un garçon qui vit une situation difficile à la maison, et qui va essayer de s'en sortir par l'imaginaire car il a l'impression que ses dessins deviennent réels.
Sortie en 2018 si tout va bien !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire